Léopold II

Paru dans JV10, Décembre-janvier 2008 | Texte : Aurélie Koch

Il fut le deuxième roi des Belges, et son règne (1865-1909) est sans doute celui qui a, jusqu’à présent, le plus marqué la jeune histoire de ce pays.

Controversé ou admiré, ce « Roi bâtisseur » est à l’origine des transformations de plusieurs villes, dont Ostende et Bruxelles, qui conservent les traces vivantes de son empreinte.

Les Serres et le domaine de Laeken, le Cinquantenaire, l’avenue de Tervueren, le Palais royal, de nombreux tracés urbains et des monuments ont hérité de son esprit réformateur.

Mais le point le plus sensible de sa biographie reste la colonisation « en nom propre » du Congo, en 1879 : les rumeurs sur les conditions d’exploitation déplorables des ressources locales entachant durablement l’image de son règne.

Toutes ses possessions seront ensuite léguées à la Belgique : c’est la « Donation royale » dont le roi Léopold II voulait qu’elle reste en l’État après sa disparition. Obscure et complexe, la fascination face à ce destin exceptionnel reste intacte.

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

AVRIL 2022

cover JV86

 

 

  • Enquete: L'essor des cercles privés
  • Spécial montres: Design et innovations
  • Escapade, Bordeaux sans modération

 

 

 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Paf »

    Quand t'es paf, c'est que ça t'en bouche un coin !

  • « Le Gille »

    Bouffon du folklore wallon...

  • « Avare sec »

    D’Harpagon, l’avare de Molière, à l’oncle Picsou de Walt Disney, les représentations du radin ne manquent pas.