Bien mis

Paru dans JV36, avril-mai 2013

Pas de panique, Français à l’esprit toujours mal tourné, si à peine rentrés dans la maison d’une relation belge, il vous lance : mettez vous !

Non, vous avez compris, non, il ne s’agit pas d’une invitation grivoise à vous livrer à des actes irréparables et que la morale réprouve sur la personne des autres invités.

Mettez-vous signifie tout simplement, prenez place, installez-vous. Sacré gaulois !

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

AVRIL 2022

cover JV86

 

 

  • Enquete: L'essor des cercles privés
  • Spécial montres: Design et innovations
  • Escapade, Bordeaux sans modération

 

 

 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Pas à côté de la porte »

    « Ce n’est pas la porte à côté » ? en français de France.

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.

  • « Avare sec »

    D’Harpagon, l’avare de Molière, à l’oncle Picsou de Walt Disney, les représentations du radin ne manquent pas.