Créez votre PMÉ

Mardi 24 juillet 2012

Créez votre PMÉ

 

Cessez donc de créer, et créiez donc. Ce tout petit i, dont on se demande bien ce qu’il peut faire là, est présent pour une raison dont on ignore tout dans le discours de certains de nos hôtes pourtant francophones.

Lorsqu’il s’applique à la création d’entreprise, il se double d’une seconde particularité, c’est que les PME deviennent des PMÉ.

Allez savoir pourquoi. J’ai eu beau demander à des journalistes radio, ils n’ont rien su me dire excepté qu’il s’agissait peut être de l’influence du flamand. Excepté qu’en flamand entreprise ne se dit pas éntreprise mais bedrijf.

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

AVRIL 2022

cover JV86

 

 

  • Enquete: L'essor des cercles privés
  • Spécial montres: Design et innovations
  • Escapade, Bordeaux sans modération

 

 

 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Durum »

    Il semblerait que le Turc belge ne s’exprime pas comme le Turc français : l’appellation Kebab qui orne le fronton du snack turc de France est ici remplacé par Durum

  • « Avare sec »

    D’Harpagon, l’avare de Molière, à l’oncle Picsou de Walt Disney, les représentations du radin ne manquent pas.

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.