Encodé

Mardi 24 juillet 2012

En Belgique, on n’enregistre pas un fichier d’adresses, on ne passe pas une écriture comptable, et on ne reproduit pas son numéro de compte en banque sur un document administratif.

Non, chez les Belges tout ça « s’encode ». Comme quoi nous n’avons pas tout à fait les mêmes codes, et nous avons bel et bien besoin d’un décodeur pour comprendre toutes ces petites subtilités...

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

AVRIL 2022

cover JV86

 

 

  • Enquete: L'essor des cercles privés
  • Spécial montres: Design et innovations
  • Escapade, Bordeaux sans modération

 

 

 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.

  • « S’encourir »

    Attntion mal vu !

  • « Haché menu »

    Le débat entre Belges et Français sur la viande n’est pas : halal ou pas halal mais hachée à l’avance ou hachée à la demande.