Frotte-manche

Paru dans JV28, décembre-janvier 2012

« Cireur de pompe, cireur de godasses, fayot » pour le dire familièrement ; « vil flatteur » pour l’exprimer plus élégamment ; lèche-bottes dans une variante plus cavalière…

Toutes ces expressions ont une traduction belge : frotte-manche.

Dans une version carrément plus vulgaire, ce que les Belges répugnent le plus souvent à employer, on dit aussi frotte-balle et même frotte-cul.

Et là où le Belge frotte, le Français lèche. Ce qui n’est franchement pas mieux.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

AVRIL 2022

cover JV86

 

 

  • Enquete: L'essor des cercles privés
  • Spécial montres: Design et innovations
  • Escapade, Bordeaux sans modération

 

 

 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Tartines »

    Un concept à part entière...

  • « Durum »

    Il semblerait que le Turc belge ne s’exprime pas comme le Turc français : l’appellation Kebab qui orne le fronton du snack turc de France est ici remplacé par Durum

  • « Pelons notre oeuf »

    Dur l'oeuf.