Hautes fagnes,Y’a d’la toundra dans l’air

Mardi 1 juin 2021

Le « Plat Pays » na jamais aussi mal porté son nom. Alternance de sommets, de landes, de tourbières, de marécages et de lacs, de plantes basses et spongieuses qui se décomposent en tourbe, la région à lest du Royaume fait plus songer au Connemara ou aux Îles Kerguelen quaux vastes plaines maritimes chantées par Jacques Brel. En une journée ou un week-end, à pied, à vélo, en trottinette ou en draisine, le dépaysement est garanti. 

Un peu dhistoire

Aux 7e et 8e siècles, plusieurs villages s’établissent au bord du plateau des Hautes Fagnes traversé par la chaussée romaine Via Mansuerisca. Cet axe de communication très important reliait Maastricht à Coblence. Les habitants y récoltent de la tourbe à brûler et défrichent les lieux pour faire du charbon, des routes et mettre du bétail en pâture. La célèbre Baraque Michel est longtemps le point de rencontre des frontières administratives de la principauté de Liège, du duché de Limbourg, du duché de Luxembourg et de la principauté abbatiale de Stavelot-Malmedy.

La région devient le département français de lOurthe en 1795. Le plateau est divisé en deux territoires – lun aux Pays-Bas, lautre à la Prusse - lors du Congrès de Vienne de 1815. Ils deviennent belges en 1920. Au 19e siècle, l’écologie des tourbières du plateau est profondément modifiée par la plantation d’épicéas. Lors de la Seconde Guerre mondiale, le Reich construit dans un faubourg de Sourbrodt le camp de travail des prisonniers russes de Bosfagne. En 1957, le parc national des Hautes Fagnes est créé et en 1971, le parc naturel transfrontalier germano-belge Hautes Fagnes-Eifel compte 700 km2 dans le Royaume. Aujourdhui, le succès touristique de lun des sites naturels les plus célèbres de Belgique est tel que les autorités ont dû prendre des mesures conservatoires : circulation interdite à travers bois mais bien sur les routes et les chemins balisés, animal de compagnie en laisse, etc.

Les immanquables

Le signal de Botrange

Le point culminant du plat pays (694 m) dépasse laltitude de la Baraque Michel (674 m) et de la Baraque de Fraiture (652 m). Si vous grimpez les 6 mètres de la butte Baltia, sorte de talonnette érigée en 1923 à linitiative du Baron Baltia, vous pourrez même vous hisser à 700 mètres. Du haut du toit du Royaume, la vue sur le plateau des Hautes Fagnes est imprenable. Lendroit est idéalement situé en plein cœur du parc naturel et en bordure de la réserve naturelle Hautes Fagnes-Eifel.

Un bureau dinformation touristique est situé au pied de la tour du Signal. 133 Route de Botrange, 4950Robertville-Waimes, tél : 080 44 73 00, tourisme@waimes.be, site : botrange.be. Lu-ve9h-17h, sa-di 10h-18h.

Les caillebottis de la réserve naturelle

Pour apprécier les paysages de landes et de tourbières habituellement rencontrés dans des régions plus nordiques ou de plus haute altitude, la visite de la réserve naturelle ne peut se faire quen empruntant le réseau de « chemins de bois » surélevés. Tourbières couvertes de sphaignes, landes, forêts marécageuses et autres tapis végétaux cachent des sols mouvants et des trous deau dans lesquels le promeneur imprudent risque de senfoncer (on a failli y laisser une botte).

Les tourbières, sites des Hautes Fagnes les plus précieux sur le plan écologique, sont les plus importantes dEurope. Des plantes typiques sy développent, comme les linaigrettes qui, à la fin du printemps, se parent de petits plumets blancs soyeux. En juillet, cest la narthécie des marais qui garnit les tourbières dun tapis jaune éclatant. Avec un peu de chance, vous pourrez voir un tétras lyre, le symbole du Parc naturel Hautes Fagnes – Eifel, dont la dernière population de Belgique est regroupée sur le plateau fagnard, ou des espèces emblématiques comme la chouette de Tengmalm, la cigogne noire, le milan royal et le chat sauvage.

La Baraque Michel

Au cœur du plateau fagnard, lauberge actuelle date de 1912. A lorigine, il ny avait là quune modeste cabane construite par Michel Schmitz, un tailleur dhabits des environs, qui se serait égaré dans la fagne et aurait de justesse retrouvé son chemin. Il aurait érigé début 1800 un refuge pour les voyageurs perdus dans la tourbière. Peu après, une auberge remplace le cabanon. Détruite par un incendie fin du 19e siècle, elle a fait place début 20e à la solide construction qui borde encore aujourdhui la nationale 68.

36 Baraque Michel, 4845 Jalhay, tél : 080 44 48 01, site : baraquemichel.com. Je-lu7h-16h30, ma-me fermé.

La croix des fiancés

Au départ de la chapelle Fischbach, à 100 mètres de la Baraque Michel, la Vecquée, une ancienne voie gauloise et romaine est jalonnée de bornes de pierres gravées dun B côté belge et dun P côté prussien. La promenade en boucle passe devant la légendaire « Croix des fiancés » à la hauteur de la borne 151. Elle doit son nom à deux habitants, François et Marie, qui en hiver 1871, ont traversé le plateau enneigé pour aller chercher les documents nécessaires à leur mariage. On les a retrouvés deux mois plus tard… morts de froid. Une croix est érigée à lendroit où gisait le corps de Marie. Depuis, elle est remplacée régulièrement par des bénévoles. Lactuelle date de 2019.

Le château de Reinhardstein

Proche de Robertville, à moins de 5 kilomètres du parc naturel des Hautes Fagnes, le château fort de schiste brun noir du 14e siècle perché sur un piton rocheux surplombe une gorge profonde où coule la rivière. Lensemble architectural est unique en Belgique. Passé de mains en mains jusquau 19e siècle, il est finalement laissé à labandon. En 1965, un historien découvre les ruines et le restaure avec laide de passionnés et dartisans locaux tel que les gravures le représentaient au 17e siècle. Accessible par la route à partir du village dOvifat et du parking du barrage de Robertville par un chemin pédestre assez pentu, le château se découvre de lextérieur lors dune promenade qui offre des vues surprenantes sur limposante bâtisse médiévale, une cascade - la seconde en importance en Belgique après celle de Coo - et de nombreux pouhons, des sources minérales ferrugineuses naturellement gazeuses. La demeure féodale abrite une riche collection de meubles, armures et tapisseries. De nombreuses manifestations y sont organisées durant lannée.

50 chemin du Cheneux, 4950 Ovifat, tél :  080 44 68 68, 080 44 49 99, reinhardstein@skynet.be, site : reinhardstein.net. Ouvert tous les samedis et dimanches, tous les jours des vacances scolaires, toutes les heures àpd 11 h jusqu’à 16 h. 9 €, 6-17 ans 7 €.

Les barrages

Avec une moyenne annuelle de 230 jours de précipitations (pluie, neige, brouillard), de 178 jours de brouillard, de 113 jours de gel et de 78 jours de couverture neigeuse par an, la région se prête à merveille à la collecte de leau. Elle compte cinq grands barrages, dont quatre sur le territoire belge, qui fournissent de leau potable à des millions de personnes.

• Barrage de la Gileppe : Lun des plus anciens barrages dEurope (1878), à la lisière des Hautes Fagnes (14 km de Botrange) et un incontournable de la région. On y vient pour sa tour panoramique entièrement vitrée (elle domine le plan deau du haut de ses 77 mètres et offre une vue exceptionnelle sur la forêt Hertogenwald) et pour le lion monumental en grès de plus de 13 mètres de haut et 16 mètres de long installé au somment des 64 mètres de louvrage hydraulique. Depuis le belvédère, un circuit balisé informe sur le thème de leau. Au milieu du 19e siècle, les lainiers verviétois cherchaient de leau pure nécessaire à lindustrie textile florissante. Aujourdhui, le barrage fournit la population en eau potable et en électricité verte. 

Le site offre des nombreuses possibilités de balades à pied ou à vélo ainsi que lAccropark, constitué dune trentaine dateliers acrobatiques, un bel espace de loisir pour cheminer darbre en arbre, avec trois niveaux de difficulté. Idéal en famille ou avec sa bulle de 10. Prévoyez des vêtements souples, des chaussures plates et fermées et des gants résistants (en vente sur place pour les distraits). Tout le reste de l’équipement (harnais et casque) est fourni par lAccropark. fun@gileppe.com. 10h-18h, 16 €, - 18 ans 14 €. Port du masque obligatoire pendant le briefing. 

55 A route de la Gileppe, 4845 Jalhay, tél : 087 76 56 87, info@gileppe.com, site: gileppe.com.

• Barrage de Robertville : Le barrage sur la Warche, créé en 1928, est à lorigine du lac de Robertville, 5 km de long, entouré par un massif forestier.  Le lieu offre de nombreux paysages imprenables et plusieurs possibilités de loisirs à Robertville-les-Bains : natation, plage de sable fin, location de pédalos (10 € 1/2h), de barquettes (6 € 1/2h) et de petits bateaux à moteurs électriques (20 € 1/2h). De très chouettes idées pour l’été !

63 route des Bains, 4950 Robertville, site : waimes.be/service/barrage-de-robertville. 1er mai-15 juin me, sa di et js fériés 10h-18h, 16 juin-15 sept tljs 9h30-19h. Entrée 6 €, -12 ans 3 €. 

• Barrage de la Vesdre : Limmense mur concave en béton de 63 mètres, qui retient une quantité deau phénoménale, offre une vue exceptionnelle sur le lac dun côté et sur l’étroite vallée du Langesthal de lautre. Louvrage dart constitue le troisième réservoir deau potable de Belgique. Si vous êtes un  grimpeur averti, vous serez ravis : lancienne tour dobservation est transformée en mur descalade de 33 mètres, le plus haut de lEuregio Meuse-Rhin 

Tower Climbing, 164Langesthal, 4700 Eupen, tél : 080 44 69 61, info@worriken.be, site: worriken.be.

• Lac de Bütgenbach : Le petit village touristique de Bütgenbach, à 11 km de Botrange, est surtout connu pour son lac, formé par le barrage de retenue sur la Warche qui alimente une centrale électrique et sert également de réservoir au lac de Robertville. Le site abrite le centre de sports et de loisirs de Worriken au beau milieu dun paysage typique de lEifel, entouré de grandes forêts, de vastes étendues verdoyantes, de bocages et de haies sauvages.

9 Worriken, 4750 Bütgenbach, tél : 080 44 69 61, info@worriken.be, site: worriken.be.

Railbike (vélo rail)

14 km sur les rails de la Vennbahn à travers les Hautes Fagnes, à la force des jarrets, à une vitesse moyenne de 10 km/h, cest ce qui vous attend si vous optez pour la très originale balade en draisine ! Si lancien train nest plus en service depuis 20 ans, on suit aujourdhui la voie ferrée grâce à ce vélo sur rail (2 à 4 personnes max), semblable aux célèbres « cuistax » de la côte, pour un aller-retour de 2 heures entre la pittoresque gare de Kalterherberg et la gare de Sourbrodt. Rassurez-vous ! Si laller demande un effort très modéré, le retour en pente douce est voluptueux. À larrivée, un ancien wagon de la SNCB a été aménagé en gaufrerie où lon sert des gaufres de Liège. 

Railbike des Hautes Fagnes, Am Breitenbach, 4750Leykaul-Elsenborn, tél : 080 68 58 90, site : railbike.be/fr/cyclo-draisine.aspx. 1er avril-30 juin et 1er sept-31 oct sa di, 1er juillet-31 août tljs, 35 €.

Trottinette électrique

La trottinette tout terrain est une autre façon écologique et responsable de visiter la région. Lactivité proposée par Eastern Valley Activities est accessible à tous, quel que soit votre niveau.

Barrage de Robertville,4950 Waimes, tél : 0495 71 15 13, info@easternvalleyactivities.be, site : easternvalleyactivities.be. Gants, casque et combinaison de pluie mis à disposition, 30 €.

Herba Sana

120 plantes médicinales regroupées par thème ou par indication dusage et une partie du terrain laissée à l’état sauvage, afin de permettre de découvrir la flore typique de la région des Hautes Fagnes, dont certaines espèces en voie de disparition sont protégées. Voilà ce que propose le jardin de la santé dédié à la nature guérisseuse. La période la plus favorable pour les visites du jardin s’étale de début juin à fin septembre.

46 Hinter der Heck, 4750Elsenborn, tél : 080 44 00 55, info@herba-sana.be, site : herba-sana.be. Tljs 9h-20h, 2 €.

Dans les environs

Malmedy 

Porte des Hautes Fagnes, la petite ville ardennaise constitue le point de départ idéal pour visiter la région. La cité est riche de deux monuments qui valent le détour : la cathédrale Saints-Pierre-Paul-et-Quirin, ancienne abbatiale bénédictine (1782) encadrée de deux hautes tours et le Malmundarium, ancien monastère où lon découvre lhistoire, le folklore et les anciennes industries du cuir et du papier de la région.

Malmundarium, 10 place du Châtelet, 4960 Malmedy, tél : 080 79 96 68, site : malmundarium.be. Avril-novembre 10h-18h, 6 €, -12 ans 3 €.

Eupen

La capitale de la Communauté germanophone de Belgique possède de nombreux bâtiments de style baroque qui remontent à l’époque de lapogée de lindustrie du drap (17e et 18e siècles) et quelques beaux monuments : l’église de Saint-Nicolas (début 18e) et l’église néo-gothique de Saint-Joseph (19e).

Circuit de Spa-Francorchamps

A 11 km du parc naturel des Hautes Fagnes, le « plus beau circuit du monde » fait partie de la légende du sport automobile. Son tracé de 7 kilomètres au milieu des forêts de sapins sinscrit dans le triangle entre Francorchamps, Malmedy et Stavelot. Le Musée du Circuit évoque son passé, mais aussi le présent. Véhicules prestigieux, autos et motos, photos…

Cour de lAbbaye, 4970 Stavelot, tél : 080 86 42 61, info.tourisme@abbayedestavelot.be, site: musee-circuit.be. Tljs 10h-18h. 10 €, -18 ans 8,50 €.

Bikepark Ferme Libert

Les skieurs connaissent la piste de la Ferme Libert depuis plus de 50 ans. À quelques minutes de Malmedy, lespace de glisse a été aménagé pour être le plus grand bikepark du Benelux, avec un dénivelé de 110m pour des pistes de 600 à 800 mètres de long. 

33 route de la Ferme Libert, 4960 Malmedy, tél : 0475 43.99.97, site : bikepark-fermelibert.com. Sa-di10h-17h. Location de vélo àpd 40 €/jour, 10 € pour 10 remontées mécaniques.

Les jonquilles sauvages

En avril et mai, plus de dix millions de jonquilles sauvages envahissent les vallées et les champs au pied des Fagnes. Cet évènement printanier exceptionnel est bien connu au-delà des frontières du Royaume. Attention, pas question de cueillir ces pépites dorées dans une réserve naturelle sous peine dune amende de 250 € ! La floraison dépend de la météo, il est prudent de se renseigner auprès de Tourist Info, Rathaus, 16 Hauptstraße, 4760 Büllingen, tél : 080 64 00 02, touristinfo@buellingen.be, site: buellingen.be.

Un climat rude 

Le plateau des Hautes Fagnes est copieusement arrosé. Il y tombe 1440 mm deau en moyenne, presque le double des précipitations à Uccle. Le climat fagnard est aussi caractérisé par labondance des chutes de neige. Il nest pas rare que la couche atteigne 50 cm. Le gel se manifeste en moyenne de 90 à 120 jours par an, la température peut descendre jusqu’à – 20 degrés et le brouillard y est présent plus de 150 jours.

Équipez-vous 

Les conditions atmosphériques dans la région sont plus sévères quailleurs en Belgique. Pour profiter pleinement dune randonnée dans ces paysages de landes et tourbières, forêts et rivières, un équipement adéquat est nécessaire. Prévoyez un sac à dos avec nourriture et eau, de bonnes chaussures de marche ou des bottes et, avant de vous lancer,

consultez les prévisions sur le site kmi.be.  

5 personnalités de la région

Didier Comès (1942-2013), lun des plus grands auteurs de bande dessinée de la seconde moitié du 20e siècle, est né à Sourbrodt. « Silence », son album le plus célèbre qui la fait connaître internationalement, se passe dans un petit village de lArdenne dans une atmosphère de sorcellerie et de magie. « La Belette », « Eva », « LArbre-Cœur » et « Dix de der », des récits mêlant onirisme et légendes, ont aussi pour cadre sa région natale où souvent le brouillard se lève sur les marais. 

Hermann, dessinateur et scénariste de bande dessinée, né à Malmedy en 1938, est lauteur de séries telles que « Jeremiah », « Comanche », « Les Tours des Bois-Maury ». Avec son complice Greg, il crée la série légendaire « Bernard Prince ». En 2016, il reçoit le Grand Prix au Festival international de la BD dAngoulême pour lensemble de sa carrière.

Raoul Ubac (1910-1985), photographe, peintre, graveur et sculpteur, a grandi à Malmedy. Il se rapproche des surréalistes avant de devenir membre du groupe CoBrA. Il a côtoyé des artistes tels que Magritte, André Breton, Paul Eluard ou encore Christian Dotremont.

Bouli Lanners (1965-), acteur et réalisateur, est originaire de Moresnet-Chapelle, près dEupen. Amoureux des Hautes Fagnes, il a tourné plusieurs scènes de ses films, « Eldorado » et « Les Géants », à Sourbrodt et Elsenborn.

Akela, un loup mâle venu de Pologne, nommé ainsi après un sondage auprès des Belges, a élu domicile dans les Hautes Fagnes depuis près de deux ans. Depuis mars, on le voit en compagnie dune femelle. Sils se mettent en couple, des louveteaux pourraient naître cet automne 2021.

Bonnes adresses et spécialités

Dormir

Domaine des Hautes Fagnes

Une valeur sûre dans la région ! Cet hôtel-restaurant 4 étoiles est idéalement situé dans la réserve naturelle, à Ovifat. Le centre wellness offre une piscine intérieure, un sauna, un hammam et un bain à bulles. Des caillebotis mènent vers un espace bien-être extérieur composé dun bain à bulles, dune zone cabine infra-rouge, dune zone sauna, et de 2 zones de repos.

Possibilités de soins et de massages bienvenus après de longues heures de marche (dont un pieds-jambes idéal pour se relaxer après leffort). Coup de cœur pour la « Suite des Ardennes », à lambiance épurée pierres naturelles et bois, équipée dun jacuzzi pour deux personnes, idéale pour se détendre après une rando. Pandémie oblige, ladresse sest adaptée et propose des paniers en chambre en guise de dîner (50 €/2 pers).

Optez pour le « panier fagnard », qui permet de déguster des produits du terroir : duo de pâtés artisanaux des Fagnes, jambon dArdenne, truite fumée régionale, potée au choux garnie et sa saucisse de campagne, assortiment de fromages locaux… Quant à la carte des vins, elle propose notamment un nectar 100% belge du Domaine de Bioul. Attention, accessibilité au centre wellness et aux soins à vérifier selon les périodes de confinements. 67 rue des Charmilles, 4950 Ovifat, tél : 080 44 69 87, info@dhf.be, site : dhf.be. Chambre double àpd 79 €. 

Chez Gerty

Hôtel-restaurant gastronomique-brasserie installé le long de la Vennbahn. Aux beaux jours, on dîne sur la belle terrasse. A signaler aussi : le take-away, appréciable quand on rentre de week-end. 25 rue de la Gare, 4950 Waimes, tél : 080 67 99 89, info@cyrano.be, site : chezgerty.be. Tljs 10h-23h30. Chambre double ½ pension (repas servi en chambre) 99 € ; formule bistronomique pour se balader dans la région à travers des produits du terroir, 120 €.

Déjeuner sur le pouce

Friterie Chez Alina

Parce que les frites belges sont en passe d’être classées à lUnesco, seules les adresses où elles sont maison et réalisées dans les règles de lart méritent le détour. Cest le cas chez Alina et son mari, qui se lèvent à laube pour éplucher et découper les pommes de terre choisies avec soin, selon les saisons. Ce couple de passionnés a repris la mythique friterie « Chez Auguste » voici dix ans, en perpétuant la recette qui a fait le succès de lancien propriétaire. Mention spéciale pour la sauce chasseur maison servie chaude. Les bâtonnets dorés sont servis en cornet ou barquette sur un plateau qui facilite la dégustation dans sa voiture. Regénérant après une rando !84 Hinter Der Heck, 4750Butgenbach, tél : 080 57 07 51, 0499 29 65 20, FB @chezAlina123. Me-sa 11h-14h, 16h30-20h; di 11h-20h.

Ferme des Bruyères

À 5 minutes de Malmedy, dans la vallée de la Warche. La terrasse offre une vue panoramique sur la vallée et la forêt. Petite plaine de jeux pour les enfants. Adresse : 2 Cligneval, 4960 Malmedy, tél : 080 33 84 18, info@fermedesbruyeres.be, site : fermedesbruyeres.be. Réservation uniquement par tél. Plats àpd 19 €.

Carols

Brasserie et resto proches du lac de Butgenbach qui mettent en avant les produits du terroir. Grande terrasse : une adresse à retenir en cas de réouverture post covid !53 Seestraße, 4750 Bütgenbach, tél : 080 44 64 13, resto@hoteldulac.be, site : carols.be. Lu-je 17h-23h30, ve-di 10h-23h30. Menu 3 services 33 €.

Trinquer local

Brasserie Peak

La brasserie la plus haute de Belgique, à Sourbrodt, propose une gamme des bières brassées à leau des Hautes Fagnes à partir de matières premières naturelles aux saveurs de la région: blondes, brunes, triples et à la myrtille, un breuvage doux sans être sucré. Mention spéciale pour la Peak Myrtille.123 rue de Botrange, 4958Sourbrodt, tél : 080 21 48 76, info@peakbeer.be, site: peakbeer.be. Lu-ve 9h-16h, sa-di 10h-17h.

Brasserie Bellevaux 

Micro-brasserie familiale: elles ne sont ni filtrées, ni pasteurisées, mais « vivantes », de haute fermentation, parfois un peu troubles, élaborées à partir de leau pure de lArdenne.1 rue de la Foncenale, 4960 Malmedy, tél : 080 88 15 40, site : brasseriedebellevaux.be.

Petits plaisirs sucrés/salés

Les Baisers de Malmedy : pâtisserie faite de deux meringues soudées par de la crème chantilly au beurre ou glacée qui sembrassent avec gourmandise.

Deux adresses où les savourer :

Boulangerie-pâtisserie Halmes. Les Baisers de Malmedy y sont faits à la minute (3 €).À emporter, la version « Petits baisers » à la crème de beurre (38 €/kg). place Albert Ier, 4960 Malmedy, tél : 080 33 73 79, site : halmes.be. Ma-di 6h-18h30.

Boulangerie-Pâtisserie Dijan. La maison bénéficie du label « Made in Ostbelgien ». Les produits sont issus de la Belgique de lEst et les circuits courts sont privilégiés. Les fameux Baisers de Malmedy y sont très réputés également. 7 rue du Commerce, 4960 Malmedy, tél : 080 77 05 85, site : dijan.be. Ve-me 5h45-18h30.

Le jambon dArdenne AOC : la viande est fumée sur un feu de bois de hêtre et avec des baies de genévrier et laffinage est de 6 mois. On trouve le produit artisanal chez Montenauer Salaison du Jambon dArdenne,19 Am Bahnhof, 4770 Montenau, tél : 080 34 95 86, info@montenauer.com, site: montenauer.com. Lu-ve 10h-17h, sa 10h-16h.

La truite fumée : les truites saumonées sont affinées dans leau dune source qui arrose les différents viviers de lexploitation. Les filets sont fumés sur place au bois de hêtre et de chêne. La truite dOndenval, 26 rue Saint-Donat, 4950 Waimes, tél : 080 67 92 75, info@latruitedondenval.be, site: latruitedondenval.be.

Prêt gratuit de matériel derando

Chaussures de randonnée de qualité, vestes, sacs à dos, bâtons de marche ou GPS dernier cri peuvent être testés gratuitement (caution de 50 €) auprès du « testcenter » de la Maison du Tourisme des Hautes Fagnes – Cantons de lEst à Malmedy. Alternative idéale pour toute la famille. 29A place Albert 1er, 4960 Malmedy, tél :  080 33 02 50, info@ostbelgien.eu, site : ostbelgien.eu/fr/randonnee/centre-de-test. Lu-sa 18h-18h, di 9h-17h. 

Pratique

Y aller : Depuis Bruxelles, 1h50 (152 km) via la E40, 2 h04 min (162 km) via E411 et E42.

Offices du tourisme : Maison du Tourisme des Hautes Fagnes - Cantons de lEst, 29a place Albert 1er,4960 Malmedy, tél : 080 33 02 50, info@ostbelgien.eu, site : ostbelgien.eu. Ouvert 1/10-15/6 me-sa 10h-18h ; 16/6-30/9 lu-sa 9h-18h, di 9h-17h.  Maison du Parc-Botrange, 131 route de Botrange, 4950 Waimes, tél : 080 44 03 00, info@botrange.be, site : botrange.be. Ouvert lu-ve 9h-17h, sa-di 10h-18h.

Attention, les horaires et activités peuvent être modifiés en fonction de l’évolution de la crise sanitaire. Veillez à bien vous renseigner avant.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

AVRIL 2022

cover JV86

 

 

  • Enquete: L'essor des cercles privés
  • Spécial montres: Design et innovations
  • Escapade, Bordeaux sans modération

 

 

 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Ça c'est tof »

    « Ça est tof » ne veut pas dire que ça étoffe mais que c’est chouette.

  • « Il gouttine »

    Désigne cette petite pluie fine particulièrement horripilante lorsqu’elle dure depuis plusieurs jours.

  • « Un franc qui tombe… »

    On le dit lorsque tout à coup un événement ou une parole " éclaire ma lanterne ".