Le marché de Noël de Bonn

Jeudi 10 décembre 2015 | Texte : Aliénor Debrocq

Une odeur de vin chaud s’insinue dès l’approche du centre-ville : l’atmosphère qui règne à Bonn est magique en cette période de fêtes de fin d’année. Plus modeste en taille que ses proches voisines, Cologne ou Aix-la-Chapelle, Bonn n’en est pas moins la ville natale de Ludwig van Beethoven et l’ancienne capitale de la République Fédérale d’Allemagne. Idéalement située le long du Rhin, à seulement 2h30 en voiture ou en train de Bruxelles (prendre le Thalys ou le ICE jusqu’à Cologne), Bonn a tous les charmes à offrir aux visiteurs de passage : centre historique, hôtel de ville rococo, cathédrale romane, château du prince électeur et de nombreux musées…

Dès le 20 novembre, une ambiance festive envahit toute la ville sous la forme d’un marché de Noël absolument délicieux : moins vaste que celui d’Aix, il possède un charme des plus typiques sans nul doute lié à son implantation au gré des ruelles et des placettes de la vieille ville. On y trouve toutes les idées de cadeaux possibles, et toutes les déclinaisons d’un artisanat de Noël typiquement allemand. Bois, feutrine, cire, verre soufflé : les couleurs, les matières et les formes sont de la partie, pour le plaisir des petits et des grands. A la tombée de la nuit, autant en semaine que le weekend, amis, collègues et famille s’y retrouvent pour le plaisir de la gastronomie. Là aussi, Bonn fait dans le typique : vin chaud, punch aux œufs, saumon fumé sur place, pains saucisses, crêpes de pommes de terre et chou-fleur frit (un délice inconnu chez nous !), sans oublier tous les plaisirs sucrés dont l’Allemagne a le secret. A l’heure de la globalisation, Bonn nous rappelle que l’art de célébrer Noël sur la place publique est une richesse étonnamment « locale » : rien à voir avec les « Plaisirs d’hiver » bruxellois, par exemple, et c’est tant mieux !

Marché de Noël de Bonn (Bonner Weihnachtsmarkt) jusqu’au 23 décembre, du lundi au dimanche de 11 à 21h sur les trois places de la ville et les rues avoisinantes : Münsterplatz, Bottlerplatz et Friedensplatz.

 

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

AVRIL 2022

cover JV86

 

 

  • Enquete: L'essor des cercles privés
  • Spécial montres: Design et innovations
  • Escapade, Bordeaux sans modération

 

 

 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Ça goûte le chocolat »

    Comprenez tout simplement que ça a le goût de chocolat.

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.

  • « Le Gille »

    Bouffon du folklore wallon...