Le lin dans tous ses états

Mardi 1 juin 2021

Cette plante fragile et gracile se récolte au milieu de l’été, sur les terres riches du Nord de l’Europe. Nous avons découvert ses secrets, et les merveilles qui sont créées à partir de cette matière fantastique, depuis 160 ans, dans les collections de la marque belge Libeco-Lagae.

 

Le lin est utilisé depuis 8 000 ans avant notre ère. De l’Égypte, son usage se répand au bassin méditerranéen et à toute l’Europe. Du XIe siècle à son apogée au XVIIe, cette fibre entre dans la fabrication de toiles, de dentelles et de cordages en Belgique et en France. Ses graines sont aussi consommées pour leurs qualités nutritives. Au XIXe siècle, à l’ère de l’industrialisation, la production chute devant l’utilisation intensive du coton. Pourtant, ses qualités l’ont maintenu jusqu’à aujourd’hui en préservant un savoir-faire répondant aux préoccupations écologiques de notre époque. En Flandre occidentale, berceau de cette industrie, l’entreprise familiale Libeco-Lagae perpétue la tradition du tissage de lin et façonne des produits de haute qualité.

Depuis le XVIIIe siècle, Meulebeke, situé dans la région de Courtrai, est un village producteur de toile. Autrefois centre important, il ne subsiste que les tissages Libeco et Lagae Linens. En 1858, Paul Libeert crée Libeco, un petit atelier de tissage à la main. Vers 1904 sont installés les premiers métiers mécaniques. Toiles fines en pur lin et métis, draps de lit et nappages sont en partie exportés vers l’Amérique du Sud. 

Parallèlement, Lagae Linens fondée à Courtrai en 1858, produit de la baptiste et des mouchoirs. En juin 1997, les deux sociétés fusionnent, constituant Libeco Lagae. Depuis le début, Libeco Home crée de magnifiques collections de linge de maison : son savoir-faire est unique.

Newsletter

L'agenda

Les bonnes adresses de JV


Encore plus de
bonnes adresses
dans notre guide !

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Haché menu »

    Le débat entre Belges et Français sur la viande n’est pas : halal ou pas halal mais hachée à l’avance ou hachée à la demande.

  • « Bloech »

    Insupportable bloech (ou blouch).

  • « Le Gille »

    Bouffon du folklore wallon...