Quelles démarches pour devenir indépendant ?

Paru dans HS n°5 2013-2014

Les démarches pour devenir indépendant sont très simples et très rapides.

- Ouvrir un compte dédié à l’activité.

- S’inscrire auprès d’un des « guichets-entreprises agréés » (Partena, Securex Go start, Xerius, Zenito…), recensés sur le site economie.fgov.be. Ce guichet vous donnera un numéro d’entreprise et se chargera de l’inscription auprès de la Banque Carrefour des Entreprises.

- S’inscrire à une mutualité de son choix (souvent les mêmes organismes, Partena, Securex…) ou directement à l’Inasti (Institut national d’assurances sociales pour travailleurs indépendants).

- Payer, dès le démarrage de l’activité, des cotisations sociales qui sont au minimum de 667 € par trimestre.

- Non obligatoire mais utilisé par de nombreux indépendants : s’allouer les services d’un comptable pour l’établissement des factures, les déclarations de T.V.A. et l’optimisation fiscale. Bonne nouvelle, si vous avez des clients hors de Belgique, ils seront exonérés de la T.V.A, un argument commercial de poids par ces temps d’économie.

Quelques sites à consulter sur le statut d'indépendant :

- emploi.belgique.be

- belgium.be - le site officiel pour tout connaître sur le statut d'indépendant, les obligations et les risques, la couverture sociale...

- securex.be - la caisse d'assurance sociale qui couvre notamment les indéendants.

- ucm.be - un mouvement de défense, de représentation et de promotion des indépendants qui propose des services.

Bon à savoir !

Pour les métiers de la création (artistique, de communication, d’enseignement) : vous pouvez devenir membre de SmartBe, une association professionnelle des métiers de la création. Cet organisme vous salarie le temps pour vous de réaliser un contrat pour votre donneur d’ordre et pour une somme modique (25 € de cotisation annuelle et 6,5 % de vos revenus) allège vos coûts et vos démarches administratives. Idéal pour un démarrage d’activité et pour une activité irrégulière. Souvent les personnes qui y ont recours, le font à titre transitoire, le temps que leur volume d’activité soit suffisant pour qu’ils s’installent comme indépendant.

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

AVRIL 2022

cover JV86

 

 

  • Enquete: L'essor des cercles privés
  • Spécial montres: Design et innovations
  • Escapade, Bordeaux sans modération

 

 

 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « BM? Ouè! »

    La BMW se dit BM oué, et la VW ,V oué. En toute logique. Comme Ouécé (WC) et Ouagon (Wagon).

  • « Avare sec »

    D’Harpagon, l’avare de Molière, à l’oncle Picsou de Walt Disney, les représentations du radin ne manquent pas.

  • « Hall de nuit »

    Une sorte de vestibule.